Lampe frontale : laquelle choisir ?

Un road trip signifie généralement de devoir dormir dans son véhicule ou sous une tente, et bien souvent en pleine nature. Cela fait partie des plaisirs recherchés dans un tel voyage. Outre l’équipement de couchage, il faut prévoir d’autres accessoires qui peuvent se révéler très utiles la nuit. La lampe frontale fait partie de ces objets.

Elle présente de nombreux atouts qui en font un accessoire de choix quand on campe. Elle sera très souvent votre meilleure alliée lorsque vous aurez besoin, la nuit, de chercher un objet, de lire, de marcher, etc. Contrairement à une lampe de poche, la lampe frontale permet d’avoir les mains libres.

Bref, elle fait partie de ces objets que je vous conseille dès le départ d’intégrer à votre liste de voyage, car elle vous sera forcément utile à différents moments du voyage.

Le plus difficile est finalement de choisir un modèle de lampe frontale parmi toutes celles disponibles sur le marché. De la simple lampe conçue pour éclairer à deux mètres, aux modèles les plus puissants en passant par diverses fonctions supplémentaires, je vous propose de découvrir les avantages d’une lampe frontale pour un road trip, et comment choisir le meilleur modèle, celui qui répond le mieux à vos attentes.

Meilleures ventes


Pourquoi prévoir une lampe frontale quand on part en road trip ?

J’ai esquissé brièvement l’intérêt d’une lampe frontale quand on part en road trip, mais il est important d’y revenir plus en détail et de comprendre quels sont les avantages d’une telle lampe dans un voyage de ce genre.

Comme je l’ai déjà indiqué, le but d’un road trip n’est pas de dormir à l’hôtel, ni même dans un camping 5 étoiles ultra high-tech et éclairé. Très souvent, on est plutôt amené à dormir dans des endroits isolés que ce soit dans un petit camping ou en pleine nature. Dans ce cas, les sources de lumière sont peu nombreuses, voire inexistantes, et la nuit, comme vous le savez déjà, il fait noir. Pourtant, la nuit on a toujours besoin d’un éclairage, rien qu’au moment d’aller se coucher afin d’éviter de se prendre les pieds dans les cordes de la tente. Mais même pour manger le soir, lorsque la lumière du jour est faible, un éclairage est très utile.

À ce titre, la lampe frontale est parfaite, car contrairement à une lampe torche qu’il faut tenir dans sa main, la lampe frontale n’est pas encombrante et permet de réaliser certaines actions plus facilement :

  • Manger
  • Chercher un objet caché au fond du van ou de la tente
  • Jouer aux cartes ou à un jeu de société
  • Aller faire ses besoins naturels derrière un buisson
  • Se déplacer
  • Se changer
  • Lire un livre, une carte, un guide…

On peut se dire que toutes ses actions sont possibles avec une lampe torche ou une lampe de camping, mais il suffit d’essayer une fois la lampe frontale pour comprendre son intérêt et ses avantages. À noter qu’il existe des modèles plus ou moins puissants en fonction de l’utilité et que certaines lampes proposent différents réglages afin de ne pas gêner votre voisin(e) lorsque vous lisez un livre dans la tente pendant qu’elle ou il dort. Inutile d’avoir une lampe capable d’éclairer toute la plaine dans ce genre de situation.

De toute façon, pour ma part j’aime bien avoir une lampe frontale pour les actions détaillées ci-dessus, et une lampe torche lorsqu’il faut éclairer une zone plus éloignée ou pour cibler un endroit, comme lorsque qu’on entend un bruit suspect dans la nature.

Les autres utilisations possibles de la lampe frontale

Ci-dessus j’ai principalement évoqué l’intérêt d’une lampe frontale pour camper. Toutefois, cet accessoire est aussi très pratique dans certaines situations.

Ainsi, quand je pense à la lampe frontale me viennent aussitôt des images de spéléologie. Je ne sais pas si cet accessoire vient de cette activité (ou de ceux qui travaillaient dans les mines), mais il est certain que dans on s’enfonce dans des grottes souterraines une lampe frontale est indispensable. Non seulement on a besoin de s’éclairer, mais on ne peut pas s’encombrer d’une lampe torche quand on escalade on qu’on fait de la descente en rappel.

La lampe frontale est également très pratique pour les trails, le trekking et plus largement le running et la marche à pied dont une partie peut se dérouler le soir et la nuit. Sans lampes, les chutes risquent d’être nombreuses.

Dans toutes ces situations, la lampe frontale permet de s’éclairer tout en ayant les mains libres. Il y a sûrement d’autres activités pour lesquelles cet éclairage se révèle très pratique. Ce qui est sûr, c’est qu’elle pourra resservir après le road trip. Je m’en sers assez régulièrement, car je pratique beaucoup la randonnée sur de longues sessions avec camping la nuit.

Comparatif : ma sélection des meilleures lampes frontales

Il n’a pas été évident de faire un tri parmi toutes les lampes disponibles sur le marché. Vous vous doutez bien que j’ai pu n’en tester qu’une infime partie. Néanmoins, j’ai pris le temps de me renseigner auprès de connaissances qui utilisent également régulièrement ce genre de lampe.

De ce fait, il en ressort trois modèles de lampes frontales qui rassemblent un critère commun important pour moi : un très bon rapport qualité/prix. Bien sûr, cela ne veut pas dire qu’il s’agit forcément des meilleurs modèles du moment, car le choix reste subjectif, mais cette sélection peut vous aider dans votre choix.

Ma sélection en détail :

Lampe frontale Topelek Headlight LED

Lampe frontale Aennon

Lampe frontale Myguru LED

Comment choisir une lampe frontale ?

Pour choisir la lampe frontale qui convient la mieux à ce dont vous avez besoin, je vous conseille d’effectuer votre choix autour des éléments suivants :

  • Puissance d’éclairage : 100 LM pour la lecture, 150 LM pour le camping et les petites randonnées, 200 LM pour les randonnées-running et l’alpinisme, plus de 200 LM pour les trails et la spéléologie.
  • Largeur du faisceau lumineux
  • Distance d’éclairage : 200 m est largement suffisant.
  • Les modes d’éclairage : pouvoir passer d’un mode fort à un mode éco est pour moi indispensable, car il permet à la lampe frontale de pouvoir être utilisée dans diverses situations. Le clignotement et la lumière rouge peuvent aussi être pratiques.
  • L’autonomie : pour ne pas devoir recharger fréquemment sa lampe frontale, mieux vaut choisir une autonomie de plus de 4 heures en lumière continue.
  • Le type de batterie : les piles classiques ont une plus longue autonomie, mais les batteries peuvent être rechargées. À noter qu’il existe des modèles ou les deux solutions sont compatibles, puisque très souvent la batterie à la forme d’une pile.
  • L’étanchéité de la lampe
  • Son poids
  • La possibilité d’incliner le faisceau lumineux

Où acheter une lampe frontale au meilleur prix ?

Les lampes frontales se trouvent très facilement dans les grandes surfaces, les boutiques spécialisées dans le matériel de camping ou de randonnée, les enseignes de sport, etc.

Pour ma part, la lampe frontale fait typiquement partie de ces objets que je préfère acheter sur internet. En effet, je peux profiter des nombreux avis d’internautes pour avoir une idée plus précise de la qualité du produit et surtout, je profite d’un plus grand choix de lampes et à des prix plus intéressants.

J’ai une préférence pour le site Amazon, car outre le choix et les prix, je n’ai jamais eu de gros problèmes suite à une commande chez eux, malgré un très grand nombre d’achats. Il m’est seulement arrivé une ou deux fois d’avoir un retard de livraison, mais à chaque fois la faute revenait au livreur qui n’avait pas pris la peine de sonner me laissant seulement un mot comme quoi il était passé, mais qu’il n’y avait personne. De toute façon pour une lampe frontale, elle rentre généralement dans la boite aux lettres.

_